LA FILLE MAL GARDÉE

Durée du spectacle
2h05 dont 1 entracte de 20min

LA FILLE MAL GARDÉE
Frederick Ashton
En direct Ballet

Représentation le 21 Mars 2024

Palais Garnier

Durée du spectacle
2h05 dont 1 entracte de 20min

Ouverture des portes à 18h45 Fermeture des portes 19h15

La Fille mal gardée raconte le triomphe par la ruse d’un amour empêché. Ballet-pantomime créé par Jean Dauberval en juillet 1789 au Grand-Théâtre de Bordeaux, il inspire au cours de l’Histoire de nombreux chorégraphes par son univers proche de l’enfance et sa vision amusée de la paysannerie. En 1960, le chorégraphe anglais Frederick Ashton en propose une version virtuose et pleine d’humour qui fait danser les coqs, les vieilles dames et les parapluies. Une galerie de personnages irrésistibles évolue au son de chansons populaires et d’airs d’opéras‑bouffes. Typique du « ballet d’action » théorisé en 1760 par Jean‑Georges Noverre, genre chorégraphique qui valorise l’expressivité, La Fille mal gardée éblouit et amuse par sa fraîcheur. Dans une cour de ferme ou un champ de blés, les cœurs de Lise et Colas se cherchent et finissent par se trouver. À la manière d’une comédie musicale, le scénario original, revisité par Ashton, nous emporte dans sa fantaisie et ses sourires. 

Ouverture des portes à 18h45 Fermeture des portes 19h15

La Fille mal gardée raconte le triomphe par la ruse d’un amour empêché. Ballet-pantomime créé par Jean Dauberval en juillet 1789 au Grand-Théâtre de Bordeaux, il inspire au cours de l’Histoire de nombreux chorégraphes par son univers proche de l’enfance et sa vision amusée de la paysannerie. En 1960, le chorégraphe anglais Frederick Ashton en propose une version virtuose et pleine d’humour qui fait danser les coqs, les vieilles dames et les parapluies. Une galerie de personnages irrésistibles évolue au son de chansons populaires et d’airs d’opéras‑bouffes. Typique du « ballet d’action » théorisé en 1760 par Jean‑Georges Noverre, genre chorégraphique qui valorise l’expressivité, La Fille mal gardée éblouit et amuse par sa fraîcheur. Dans une cour de ferme ou un champ de blés, les cœurs de Lise et Colas se cherchent et finissent par se trouver. À la manière d’une comédie musicale, le scénario original, revisité par Ashton, nous emporte dans sa fantaisie et ses sourires. 

distribution

Les Étoiles, les Premières Danseuses, les Premiers Danseurs
& le Corps de Ballet de l’Opéra

équipe artistique

MUSIQUE

Louis-Joseph-Ferdinand Hérold

ARRANGEMENTS

John Lanchbery

CHORÉGRAPHIE

Frederick Ashton d'après Jean Dauberval

DÉCORS & COSTUMES

Osbert Lancaster

LUMIÈRES

George Thomson

DIRECTION MUSICALE

Philip Ellis

Orchestre de l’Opéra national de Paris

Cinémas

L'application UGC

Toutes vos séances sont là !

UGC Direct
Carte Solo

OFFREZ DU CINÉMA !


Faites plaisir à vos clients et/ou vos collaborateurs en leur proposant le produit idéal tout au long de l'année...

DÉCOUVREZ la carte UGC Solo et UGC E-Solo